Please use this identifier to cite or link to this item: http://hdl.handle.net/10316/11115
Title: Le despotisme d’usine et la crise du syndicalisme dans le contexte de la globalisation: Le cas de l’industrie portugaise de chaussures
Authors: Estanque, Elísio 
Keywords: Syndicalisme; Précarité; Despotisme; Consentement; Résistance
Issue Date: Mar-2006
Publisher: Centro de Estudos Sociais
Citation: Oficina do CES. 248 (2006)
Abstract: Le présent texte aborde les transformations en cours dans le monde du travail et vise discuter certains des problèmes et des défis que les travailleurs et les syndicats ont devant soi face aux actuelles dynamiques. La croissante fragmentation de la production et la précarisation des relations de travail seront analysées à partir de quelques exemples retirés d’une étude de cas portant sur l’industrie de chaussures au Portugal. Le but est, d’un côté, de mettre en évidence les impactes locaux de la compétitivité mondiale et de la force du marché. D’un autre côté, il s’agit d’avoir un aperçu des expériences de l’action collective et de la résistance ouvrière. Celles-ci revêtissent, dans ce cas, des contours spécifiques tant en ce qui concerne la lutte syndicale – développée sous des conditions particulièrement difficiles – comme en ce qui touche les pratiques et les «jeux» de résistance et/ou de consentement de la part des ouvriers dans leur quotidien au sein de l’usine.
URI: http://hdl.handle.net/10316/11115
Rights: openAccess
Appears in Collections:I&D CES - Oficina do CES
FEUC- Vários

Show full item record

Page view(s)

191
checked on Sep 22, 2020

Download(s)

69
checked on Sep 22, 2020

Google ScholarTM

Check


Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.